主页 > 法语 > 杂志 > 33 Numéro >

ECHANGES

2015-12-04 18:42 作者: admin 来源:未知

Le Magazine de l’Institut Confucius a rencontré à Paris le directeur des Editions You Feng, Monsieur Kim.

« Les Mémoires historiques » de Sima Qian :
Rencontre avec les Éditions YOU FENG 
 
Par Rébecca Peyrelon Photos LUO Hao


 
Les éditions You Fen, viennent de publier avec le soutien du CNL et de l’Institut Confucius de l’Université d’Artois la première traduction complète des « Mémoires historiques » de Sima Qian, annaliste de la cour des Han et astrologue, reprenant celles de Chavannes et de Yves Hervouet, entre autres, et suivie des Biographies, fournissant par là-même un accès majeur à la compréhension de l'histoire chinoise. « Les Mémoires Historiques » (Shiji) retracent l'histoire de la Chine depuis ses origines mythiques jusqu'à la dynastie Han, l'époque de Sima Qian (145-87 avant J.-C.). Elles se composent d’une première partie sur l'histoire des empereurs (les récits fondamentaux (Benji) (12 volumes), de l'histoire des grandes familles seigneuriales (les grandes familles (Shijia) (30 volumes), de tableaux chronologiques (biao pu) (10 volumes), de chapitres spéciaux sur la civilisation, (Shu ou Zhi ) (8 volumes) et des biographies de personnages célèbres (lie zhuan) (70 volumes). Un texte qui est également un chef d’œuvre littéraire, dont l'influence fut très grande au cours de l'histoire de la littérature chinoise, car, par la suite, romanciers et dramaturges vont y puiser les sujets de leurs ouvrages.
Le Magazine de l’Institut Confucius a rencontré à Paris le directeur des Editions You Feng, Monsieur Kim. 
 
Institut Confucius: Vous venez d'éditer sortir « Les Mémoires historiques » de Sima Qian en intégralité. C’est la première fois que ce texte est disponible en français dans sa totalité, soit 9 volumes pour un total de 4268 pages. C’est un projet gigantesque ! Pouvez-nous nous dire depuis quand vous y travaillez ? 
 
Monsieur Kim : C’est en réalité un projet qui me tient à cœur depuis toujours. En tant qu’éditeur, mais aussi en tant que lecteur. Cet ouvrage est une source infinie de savoir sur les dynasties passées, qui peut se lire sous un angle historique mais aussi sous un angle culturel et linguistique. C’est un texte majeur qui inaugure une autre conception de l'histoire. Il ne limite pas aux actions des souverains, mais s’étend avec des chapitres sur la civilisation, comme sur le calendrier, l'aménagement hydraulique ou la musique ! L’on y apprend énormément de choses ! Ce n’est pas un simple livre d’histoire où s’enchainent les événements. C’est un fondement pour qui aime la culture et l’histoire chinoise. Je crois en fait que ce projet vit en moi depuis le moment où j’ai découvert le texte. 
 
Institut Confucius : Edouard Chavannes a signé les premières traductions françaises de cette œuvre. Dans quelles circonstances les avez-vous lues ? 
 
Monsieur Kim : Les éditions Maisonneuve avaient dès le début des années 70 publié la traduction de Chavannes. Passionné par ce texte, j’en ai acheté trois exemplaires ! Je l’ai lu plusieurs fois, en entier, et à chaque fois je découvrais des choses nouvelles, j’en apprenais d’autres. Cet ouvrage est une source de savoir infinie, il est de plus écrit dans une langue simple, belle et relevée. Sa lecture est un véritable plaisir. Et puis j’ai pris conscience que les biographies n’avaient pas été traduites. J’avais l’impression qu’il fallait combler ce manque, qu’il fallait offrir aux lecteurs français, avides de savoir, un complément à leur lecture. Tout le monde n’est pas capable de le lire en chinois, il fallait donc des traductions ! Mais la tâche était ardue. Tous les grands professeurs s’accordent à dire combien est délicate et complexe la traduction d’un tel ouvrage.
 
 
Institut Confucius : En tant qu’éditeur, vous aviez déjà édité des ouvrages autour de ce thème ? 
 
Monsieur Kim : Oui. En 1988 et 1989, nous avons édité une initiation à la langue classique à partir d’extraits des Mémoires historiques de Sima Qian, en deux tomes, de Jacques Pimpaneau. J’aimais l’idée que l’on puisse apprendre le chinois de cette manière, soutenu par de grands textes. Outre des explications grammaticales, une traduction du chinois classique en chinois moderne, du pinyin, des notes de vocabulaires, il présentait également des extraits de certaines biographies. Puis, il y a une quinzaine d’années, nous avons publié un livre qui abordait l’historiographie chinoise : « Sseu-ma Ts’ien et l’historiographie chinoise », par Dzo Ching-Chuan, préfacé par Etiemble. Il proposait justement une lecture critique et avisée des premières traductions de l’ouvrage, notamment celles de Chavannes. Mais je pensais toujours à faire naître un projet éditorial autour des mémoires de Sima Qian. Ainsi, en 2009, nous avons sorti « Vie de chinois illustres », traduit par Jacques Pimpaneau, qui est une traduction de certaines des biographies.
 
Institut Confucius : Quand l’idée d’une traduction intégrale s’est-elle véritablement concrétisée ? 
 
Monsieur Kim : Il y a sept ans, j’ai abordé le sujet avec Jacques Pimpaneau. Pour moi, il était important de continuer à traduire les biographies. D’en achever la traduction afin de présenter l’œuvre dans son ensemble. Et Jacques Pimpaneau a répondu par l’affirmative. C’était un travail phénoménal que je lui demandais ! Nous avons été soutenus par le Centre National du Livre et par l’Institut Confucius de l’Université d’Artois. Il fallait tout reprendre, et également élaborer un index, sans parler du travail de mise en page ! Les nouvelles traductions de Jacques Pimpaneau viennent en complément des passages déjà traduits précédemment (par Edouard Chavannes, mais aussi Yves Hervouet et Max Kaltenmark, entre autres) que nous avons intégré à notre édition, en accord bien entendu avec les Editions Maisonneuve et Collège de France. 
 
Institut Confucius : Qu’avez-vous ressenti en voyant cette édition, qui se matérialise après près de 7 ans de travail ? 
 
Monsieur Kim : Une grande joie ! C’est comme la naissance d’un enfant ! C’est une joie immense que j’ai peine à décrire par des mots. J’espère que les lecteurs apprécieront le travail que nous avons mené, et dans lequel nous nous sommes tous tellement investis. Qu’ils soient historiens, qu’ils aiment simplement l’histoire, la civilisation et la culture chinoise, qu’ils apprennent le chinois, ou pas, qu’ils soient collectionneurs, ou tout simplement curieux…cet ouvrage est destiné à tous ! 
 
分享到:

相关文章

关于我们
普瓦提埃大学孔子学院是法国第一所、欧洲第二所孔子学院。 普瓦提埃大学孔子学院创建于2005年10月3日,2007年成立了由普瓦提埃大学、南昌大学和九江大学等会员组成的协会。普瓦提埃大学孔子学院自成立以来,开展中文教学以及讲座、展览等各类文化活动。
  • 版权所有 © 2014 法国普瓦提埃大学孔子 学院 京ICP备 08002516号 网络视听许可证 0109385号